Soirée de lancement de la campagne

Mercredi 3 mai, les insoumis.e.s de la 1ère circonscription de la Charente Maritime lançaient, avec Cédric Ruffié, candidat titulaire et Yhlem Dekkiche, candidate suppléante, la campagne législative à la salle des fêtes de Villeneuve-les-Salines. Plus d'une centaine de personnes ont répondu présentes. Débats, ateliers de réflexion, les idées, comme toujours, n'ont pas manquées pour porter cette campagne.

 

Prise vidéo de Ugo Zamparo

"dans la rue comme au Parlement, Résistance !"

Cédric Ruffié candidat législatives France Insoumise

"Nous sommes qu'une partie du peuple, nous ne sommes pas représentatifs de toute la population, et bien soit, ce n'est pas grave ! De toute façon, les avancées sociales ne se sont faites qu'avec une minorité active. Et nous sommes actifs, et nous serons actifs ! Nous ne laisserons jamais passer la moindre loi scélérate, inhumaine, sans que nos pieds ne battent les pavés, et que nos voix crient à l'unisson, dans la rue comme au Parlement, Résistance !" (Cédric Ruffié)

 

Si nous ne parvenons pas au second tour de cette élection présidentielle, le score de 19,6%, 7 millions d'électeur.trice.s, les plus de 60 000 nouveaux insoumis.e.s inscrit.e.s sur le site lafranceinsoumise.fr, le nouveau groupe d'appui qui s'est créé à la suite du premier tour dans la 1ère circonscription et les nouveaux visages présents à cette soirée, prouve que la lutte politique ne fait que commencer. Le mouvement de la France Insoumise, qui a à peine plus d'un an, ne peut désormais que grandir. La VIème République n'aura pas lieu en 2017 mais nous pouvons toutes et tous nous organiser pour la faire naître dans nos localités, reprendre notre pouvoir de penser la vie publique, d'interpeller nos élu.e.s et porter les valeurs de l'Avenir en Commun à l'Assemblée.

 

La soirée a donc débuté sur ce discours porteur d'espoir de Cédric Ruffié, notre candidat titulaire France Insoumise pour ces législatives, véritable 3ème tour de l'élection présidentielle. Elle s'est poursuivie sur un débat autour de la question du positionnement des insoumis.e.s sur le second tour avec notamment le rappel de notre position de ne laisser aucune voix pour le Front National, et des interrogations sur la poursuite de la campagne législative.

Puisque la France Insoumise est un mouvement citoyen construit à partir des idées du peuple, des ateliers de réflexion sur les moyens de faire campagne pour les législatives ont ensuite été organisés pendant près d'une demie heure. Chaque groupe a fait un compte rendu des idées, toutes extrêmement créatives, qui sont nées ce soir-là avec notamment : la création d'une radio locale, la volonté de créer du lien social dans l'esprit de la caravane insoumise de la campagne présidentielle, en trouvant un lieu comme un bar qui ferait office de point de rencontre insoumis, la mise en commun des connaissances de chacun par l'édition de livrets thématiques etc. Toutes ces idées, nous les avons recueillies, nous les diffuserons aux différents groupes d'appuis et insoumis.e.s qui nous ont laissé leurs coordonnées afin que chacun puisse mener le projet qui lui tient à cœur. Car la France Insoumise c'est avant tout réinvestir la politique, ne plus en faire un gros mot ni une profession mais le simple fait de penser l'avenir, d'agir pour la chose publique !

 

Les gens ont continué à débattre autour du buffet, sous le principe de l'auberge espagnole, moment convivial incontournable qui clos chacun de nos événements.

 

Une insoumise.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0